POÉTHIQUE URBAINE #13 – OPTIK

Devenir « l’ami » d’un lieu, se laisser guider par lui, l’envisager en identifiant ses qualités pour les amplifier et en corrigeant ses points faibles. Ainsi commence notre travail de réhabilitation et de Poéthique Urbaine qui vise à donner une nouvelle vie à un bâtiment existant.

construire n’est pas détruire

OPTIK en est un parfait exemple. Notre savoir-faire accompagne en douceur la nécessaire évolution d’un bâtiment en ciblant nos interventions et en limitant les démolitions. Avec bienveillance, nous puisons dans la matière sa pérennité. Cette approche s’inscrit dans une optique de développement durable et de réduction de l’empreinte carbone de nos projets.

une pleine visibilité

OPTIK profite d’une visibilité exceptionnelle face au périphérique et à Paris. Une caractéristique que nous avons cherché à magnifier pour conserver cette présence avec une expression de façade minérale sur huit niveaux et un rythme horizontal marqué tous les deux étages. Nous avons également amplifié sa grande fenêtre urbaine qui intègre une verrière triangulaire soulignant la séquence d’entrée principale. Parallèlement, nous avons pris le parti de retourner à ses angles cette façade tout en contraste de noir et de blanc pour créer un volume qui rentre vers la ville et incite les flux piétonniers, notamment depuis la ligne 14.

des lignes d’horizons

Le bâtiment offre une vue dégagée verticalement et horizontalement. Surélevé, il respecte sa structure originale sur un principe constructif avec un pas d’étage de 3,70 mètres. Un noyau en béton et des poutres métalliques qui vont jusqu’aux façades viennent compléter l’œuvre architecturale. La structure singulière offre des plateaux sans poteaux, un avantage incomparable en matière d’aménagement et d’organisation d’espaces agiles que nous avons voulu baignés de lumière grâce à des surfaces vitrées toute hauteur, sans allèges.

se laisser une liberté

Un hall traversant relie les deux entrées de l’immeuble et dessert le socle de services. L’accès rue Fructidor profite de la verrière qui agit comme un prisme sur l’architecture extérieure sur fond de ciel. À l’intérieur, nous avons décliné l’idée de dynamisme, illustrant le mouvement au sein d’un véritable hub social, qui se joue des formes et des couleurs. Au sol, un tracé ton pierre se prolonge par des lames de bois le long du mur d’accueil jusqu’au plafond, telles des liaisons virtuelles entre les deux entrées.

Enfin, le point d’orgue du bâtiment, sa toiture de 1 000 m2 dont plus de la moitié est végétalisée avec une terrasse aménagée, accessible à tous, pour profiter depuis le 8e étage du paysage du périphérique, spectacle incessant, avec Paris en fond.

PHOTOGRAPHIES ©Arthur Weidmann / ©Clément Schoen 

Intervenants

Maître d’Ouvrage : ROMAN SNC représenté par FREO

AMO : MATAM + KRITERIA 

Architecte : DTACC Poéthique Urbaine

Architecte d’Intérieur : DTACC Poéthique Intérieure

Maîtrise d’Œuvre d’Exécution : DTACC Moex

BET Structure et Fluides : TERRELL 

BET Façades : ARCORA

Economiste : MAZET & Associés

Acousticien : META Acoustique

Entreprise Générale: FAYAT Construction 

Paysagiste : Atelier STIPA 

Bureau de Contrôle : SOCOTEC

AMO Environnement : TERAO 

CSPS : VERITAS 

Coordination SSI : BATISS